27 ème JEE de l’AFEDI en collaboration avec l’ANFIIDE – 21 & 22 Mars 2019 à Lyon

Thèmes abordés lors de ces 27ièmesJEE  

  • La qualité de vie liée à la santé est un concept multidimensionnelqui se situe à la croisée de la collaboration interprofessionnelle
  • Le raisonnement clinique, les classifications de soins infirmiers (NANDA.I., NIC, NOC) permettent d’éclairer différents domaines de la qualité de vie : physique, psychologique, relations sociales, environnement, spiritualité et croyances…
  • La participation des personnes soignées dans l’élaboration du jugement clinique de l’infirmière 

JEUDI 21 MARS 2019

08h30 : Accueil

09h00 :Introduction  

Christine MAUPETIT, Présidente de l’AFEDI, Professeure associée, Haute Ecole de Santé, Genève (Suisse)

09h15 : Penser la « qualité de vie » : quelle qualité pour quelle vie ?

Laure MARMILLOUD, Philosophe, Centre interdisciplinaire d’Ethique de l’Université Catholique de Lyon (France)

L’estimation de sa propre qualité de vie est toujours singulière, elle ne se décrète pas du dehors. Personne d’autre que soi-même ne peut l’affirmer. En revanche, il s’agira de reconnaitre que cette notion ne peut être déliée d’une approche éminemment relationnelle. La construction, la consolidation, la promotion de la qualité de vie ne se fait pas en dehors de la vie relationnelle (rapport de soi à soi, de soi à l’autre et réciproquement).

10h00 – 10h30: Pause-santé / visites exposants / inscription aux MASTER CLASS et ateliers [1]

10h30 : Oser la pratiqueréflexive grâce au raisonnement clinique… quels enjeux pour l’enseignement ?

Marie-Claude AUDETAT, Professeure associée, Faculté de Médecine, Unité de développement et de recherche en éducation médicale, Université de Genève (Suisse) et Christine MAUPETIT

En s’appuyant sur une situation clinique issue du quotidien de la pratique infirmière, les oratrices présenteront et discuteront les processus de raisonnement clinique en jeu : comment les comprendre, comment les intégrer dans sa pratique professionnelle…et comment les enseigner ?

12h00 – 12h30 :Questions-Réponses

12h30 : Déjeuner sur place (inclus dans l’inscription) / visites exposants

14h00 – 17h00 : Travaux en MASTER CLASS et ateliers (Pause-santé incluse)

Master class 1 : Odile VILLIERS, Cadre de santé, Centre hospitalier Albertville / Moûtiers, service HAD, animé par l’équipe du secteur Lémanique

Une équipe d’hospitalisation à domicile présentera une situation clinique complexe gériatrique qui sera analysée au regard des classifications. Elle présentera également les bénéfices consécutifs d’un atelier de raisonnement clinique dont ils ont bénéficié dans le cadre d’une activité du secteur lémanique AFEDI.

Master class 2 : Introduction des classifications NNN en psychiatrie, animé par Marie-Thérèse CELIS, Vice-présidente belge et Colombine GODART, Infirmière-chef – Unité 1, Clinique La Ramée EPSYLON ASBL Réseau de soins psychiatriques – Bruxelles (Belgique)

L’introduction des classifications en soins infirmiers s’inscrit dans le contexte général du projet de formation à l’écriture professionnelle dans une approche pluridisciplinaire. Elle fait suite à la formation aux transmissions ciblées. Les classifications sont utilisées pour les protocoles et les plans de soins guides.

Atelier de raisonnement clinique : animé par Cécile GAILLET, Maître-assistant et de formation pratique, HELHa, site Tournai-Mouscron, et Anne-Marie SAUTOIS, Maître-assistant, HELHa, Site Tournai (Belgique)

17h30 :Assemblée Générale des membres AFEDI

VENDREDI 22 MARS 2019

08h30 :Accueil  

09h00 – 12h00 :  Travaux en MASTER CLASS et ateliers(Pause-santé incluse)

Master class 1 : Claudine FAUDOT, Cadre infirmier de santé, et l’équipe de court séjour gériatrique, Hôpitaux du Léman, animé par l’équipe du secteur Lémanique

Une équipe de court séjour gériatrique présentera une situation clinique complexe de soins palliatifs qui sera analysée au regard des classifications. Elle présentera également les bénéfices consécutifs d’un atelier de raisonnement clinique dont ils ont bénéficié dans le cadre d’une activité du secteur lémanique AFEDI.

Master class 2 : Introduction des classifications NNN en psychiatrie, animé par Marie-Thérèse CELIS, Vice-présidente belge et Colombine GODART, Infirmière chef – Unité 1, Clinique La Ramée EPSYLON ASBL Réseau de soins psychiatriques – Bruxelles (Belgique)

L’introduction des classifications en soins infirmiers s’inscrit dans le contexte général du projet de formation à l’écriture professionnelle dans une approche pluridisciplinaire. Elle fait suite à la formation aux transmissions ciblées. Les classifications sont utilisées pour les protocoles et les plans de soins guides.

Vignette clinique et atelier pratique : animé par Isabelle EL KHIARI, Infirmière clinicienne, spécialisée dans les approches complémentaires en soins, Hôpitaux Henri Mondor, Pôle Gériatrique de l’Essonne, Draveil (France)

12h15 :Déjeuner sur place (inclus dans l’inscription) / visites exposants

13h30 :Impact du stress sur la santé des aidants proches de seniors fragilisés à domicile

Geneviève AUBOUY, Infirmière spécialisée en santé communautaire, infirmière de recherche dans le projet CAREGIVER – UCL Namur site Godinne (Belgique)

A travers la notion de « jugement clinique », c’est toute la profession infirmière qui s’outille et déploie une analyse, des compétences, afin d’offrir les meilleurs soins de santé possibles, aux personnes dont elles ont la charge. Mais n’est-il pas intéressant d’aborder également ce jugement clinique, par le biais de l’insertion d’une infirmière, dans une équipe pluridisciplinaire, au service d’un projet inédit ? Se pencher sur le vécu des « aidants » accompagnant les personnes malades, recueillir des données de santé holistiques, tant physiques que mentales, participer à une recherche universitaire, sont autant de facettes qui illustrent aussi la « relation avec le client » et « l’acquisition d’expertise et de réflexion » qui sont soulignées dans la littérature, comme supports e.a. au jugement.

14h15 :Des échelles d’évaluation pour promouvoir la qualité des soins : lien avec les classifications infirmières

Thérèse VAN DURME, Docteur en Sciences de la santé publique, Bruxelles (Belgique)

Les échelles d’évaluation sont des outils utiles pour pouvoir prendre des décisions cliniques (parfois managériales) avec les patients et les collègues. Plus concrètement, les résultats de ces échelles nous fournissent des outils visant un quadruple objectif : premièrement : nous orienter dans les classifications infirmières NIC et NOC ; deuxièmement : choisir les meilleures interventions ; troisièmement : les documenter et quatrièmement : les évaluer.

Ces échelles sont utiles et nécessaires parce qu’elles permettent de parler un même langage, de manière structurée, et contribuent à prendre des bonnes décisions cliniques et managériales. Elles peuvent cependant aussi être perçues comme une entrave. Ce sont ces aspects que nous proposons d’introduire, avant d’inviter le public à la discussion.

15h00 :Développement d’une intervention centrée sur la dignité

Gora DA ROCHA, PHD, Maître d’enseignement, Haute Ecole de santé, Genève (Suisse)

L’expérience de la maladie cancéreuse confronte la personne à vivre une trajectoire de son émergence jusqu’au terme de l’existence, où elle devra composer avec des souffrances aussi bien physiques, psychiques qu’existentielles. L’infirmière est une personne clé du système de santé pour délivrer des soins centrés sur la personne et permettant l’optimisation de sa qualité de vie. L’exercice du rôle infirmier se base sur les classifications infirmières. Le diagnostic infirmier « Détresse spirituelle » inclut les actions personnelles destinées à maintenir le contrôle quand la fin de vie approche. Les interventions infirmières recommandées sont l’ « aide à la croissance spirituelle »,  l’« aide à la prise de décisions », l’« aide au travail de deuil », ainsi que « l’amélioration de la capacité d’adaptation ». Notre étude intitulée Revie ⊕, a évalué par l’intermédiaire d’un devis mixte, la faisabilité et l’acceptabilité d’une intervention infirmière auprès des personnes atteintes d’un cancer ainsi que les changements sur le sens de dignité, le développement personnel et la satisfaction de vie. L’intervention est basée sur un fondement théorique infirmier et donne la possibilité au patient de parcourir son histoire de vie, d’en repérer les éléments significatifs et de mettre en évidence les changements positifs qui ont pu émerger lors de la confrontation avec la maladie.

15h45 – 16h15 :Questions-Réponses

16h15 : Proclamation des résultats du concours ELSEVIER-MASSON et Conclusion

Organisation des 27ièmesJEE AFEDI

AFEDI – Secrétariat des 27ièmes JEE

Rue Royale, 336

B –  1030 Bruxelles

Tel : (32) 2 613 19 70

Courriel : contact@afedi.com

Site AFEDI : www.afedi.com

Secrétariat de l’ANFIIDE 

Rue Blaise Pascal, 5

F – 94440 Villecresnes

Courriel : secretariat@anfiide.com

Site ANFIIDE : www.anfiide.com

n° SIRET : 78449252200031

Inscriptions aux 27ièmesJEE AFEDI

     Droits d’Inscription

  • Individuels (*)
    • Membre : 150 euros
    • Non Membre : 200 euros
  • Institutions : 280 euros
  • Un journée : 130 Euros

Ils comprennent l’accès aux conférences, les documents de présentation du programme, les pauses santé et les déjeuners.

(*) Etudiants en formation initiale et retraités : demi-tarif

Une réduction de 10% est accordée pour les inscriptions par groupe de 10 personnes et plus

En cas de désistement, aucun remboursement ne sera accordé sauf pour cas de force majeure (hors faits de grève) dûment certifié

TELECHARGER LE BULLETIN D’INSCRIPTION…

Envoyer UN SEUL bulletin d’inscription par personne

  • Pour les participants FRANÇAIS et SUISSES obligatoirement à l’adresse de l’ANFIIDE
  • Pour les participants des AUTRES PAYS obligatoirementà l’adresse du secrétariat des JEE de l’AFEDI, par courriel ou envoi postal

[1]Les Master Class et les ateliers de raisonnement clinique porteront sur des situations de soins en gériatrie, oncologie et soins relationnels en santé mentale et psychiatrie

Laisser un commentaire